mercredi 22 novembre 2017

Londres va commencer à alimenter les bus publics avec du marc de café

Une entreprise appelée Bio-Bean a trouvé un moyen d'alimenter l'un des systèmes de transport en commun les plus fréquentés au monde avec du marc de café. En collaboration avec Shell, la société a produit suffisamment de biocarburant dérivé du café pour faire fonctionner un autobus à deux étages pendant une année complète. C'est un biocarburant dit B20 (20% de biodiesel, 80% de diesel pétrolier) que Bio-Bean fabrique en recueillant les terres utilisées, en extrayant l'huile et en la mélangeant avec du diesel ordinaire, comme le rapportait BBC cette semaine.

La ville consomme 2 millions de tasses de café par jour, produisant quelque 220 000 tonnes de déchets chaque année. Selon Bio-Bean, cela suffirait théoriquement à alimenter un tiers du réseau de bus de la ville, et 2,5 millions de tasses produisent environ 6 000 litres de pétrole - soit environ un an de carburant durable pour un bus londonien. Le maire de Londres, Sadiq Khan, s'est fixé comme objectif de créer un système de transit à zéro émission pour toute la ville d'ici 2050.

Ce billet vous a plu? N'oubliez pas de vous inscrire à mon infolettre.

Par respect pour le temps et le travail des blogueurs, citez vos sources. Merci.

 

Photo ©Les Chatfield